Attentat contre “Charlie Hebdo”

Communiqué du 8 janvier 2015


 

COMMUNIQUE

 

ATTENTAT CONTRE “CHARLIE HEBDO”.

 

 

Solidaires de nos semblables, nous ressentons une peine immense pour ces malheureux policiers et vigiles en charge de la sécurité de ce journal et pour ces journalistes, image éclatante d’indépendance, sommairement exécutés.

En tant que citoyen, ce crime odieux affecte notre entendement par son caractère incompréhensible et engendre la crainte d’une atteinte profonde à nos libertés fondamentales.

L’on tente d’assassiner l’esprit français traditionnellement critique en brisant l’existence de pamphlétaires et caricaturistes de talent dont on sait la vocation pédagogique pour être le miroir implacable de nos excès et de nos faiblesses.

Mais au-delà de la terreur que cet acte barbare inspire, au-delà de l’horreur ressentie, au-delà de la révolte qu’il suscite, il convient de s’interroger sur les buts poursuivis.

L’évidence s’impose : faire naître un réflexe difficilement maîtrisable de vengeance aveugle en provoquant une confrontation de communautés.

De manière parfaitement orchestrée par une propagande à l’adresse des plus faibles qui anesthésie toute raison et nourrit la haine d’autrui, certains illuminés, usent de la terreur pour créer, au sein d’une société fragilisée parce que paralysée par la peur de l’autre, un processus “de pogroms” aveugle dirigé vers une partie majoritaire de la population française avec pour mot d’ordre sous-jacent un adage historique remis hélas au goût du jour “tuez-les tous, dieu reconnaîtra les siens“.

Ne nous laissons pas entraîner dans ce piège satanique et faisons front pour défendre nos valeurs républicaines en conservant à l’esprit que ces crimes horribles perpétrés par un petit nombre ne sauraient déstabiliser l’unité nationale et que le plus grand nombre, quel que soit son origine, est constitué par des hommes de bonne volonté.

L’avocat au contact avec les réalités sociales, détient un rôle primordial à jouer à cet égard.

 

Fait à Paris, le 8 janvier 2015

 

Jean de CESSEAU
Président d’honneur, Membre du Bureau
Président du CNAE